A l’oral comme à l’écrit, le meilleur moyen de parler de soi, c’est de le faire simplement.

Mais cette apparente simplicité doit être aussi orchestrée avec subtilité pour que le texte mette en avant les points forts et les petits plus de la personne qu’il présente.

 

Simple, concis, précis

Aussi simple et concis soit-il, un texte de présentation mal organisé n’atteint pas son objectif. 

Pas de joker possible, l’identité et le positionnement doivent être énoncés de manière claire dès la première phrase. Le lecteur doit dès le départ savoir à qui il a à faire et s’il a envie de continuer.

Le reste n’est que bonus, pour l’aider à approfondir votre portrait et vos compétences.

L’objectif ? Les troisièmes et quatrièmes phrases ne sont là que pour confirmer les premières bonnes impressions du lecteur.

Tout ceci ne peut se faire sans des points clés et arguments précis. Vous n’êtes pas un professionnel comme les autres, vous êtes un expert dans votre domaine.

 

Savoir s’adapter : à chaque cible son texte

Quand il s’agit de se présenter à l’écrit, certains métiers et domaines acceptent volontiers les textes créatifs, originaux, voire humoristique. D’autres imposent au contraire une certaine neutralité et un langage plus sobre.

Quel que soit votre domaine de compétences, n’oubliez pas qu’une bonne présentation est d’abord une présentation qui s’adapte à sa cible.

Pour interpeller un lecteur et lui donner envie d’en savoir plus sur l’individu caché derrière le texte, il faut lui parler avec ses mots et mettre en avant des points clés susceptibles de l’intéresser.

Le meilleur moyen de trouver les mots ? Tenter l’effet miroir en se mettant à la place de la cible : qui est-elle et qu’attend-elle de ma marque personne ?