Deux ou trois minutes ? Une présentation orale de cette durée est déjà trop longue.

Quand il s’agit de parler de soi et du positionnement de sa marque entreprise, il faut aller chercher le plus concis et percutant possible. En une minute seulement, apprenez à marquer des points.

 

Se constituer ses propres mots-clés

En une minute, pas le temps de bafouiller et de chercher ses mots. Un interlocuteur conquis est un interlocuteur qui a toutes les clés en main pour vous cerner en 60 secondes. Après les indispensables nom et prénom, vient le moment d’énoncer sa fonction et son positionnement.

Pour être le plus impactant possible, il est utile de lister à l’avance une dizaine de mots-clés pertinents et vendeurs liés à votre expertise et votre valeur ajoutée.

 

Intégrer du vécu et de la personnalité

Plus que la fonction occupée, c’est le cadre de vos missions et leur concrétisation que veut connaître votre interlocuteur. Lister des compétences non conceptualisées et banales ne suffit pas.

La bonne nouvelle ? Une minute est suffisante pour évoquer ses points forts dans une situation précise. 

Une interlocuteur intéressé est un interlocuteur qui se projette. S’il est en face de quelqu’un qui arrive à intégrer des exemples, du vécu et de la personnalité dans une présentation d’une minute, le contrat est rempli.

La présentation orale est bien plus qu’un temps de table formel, c’est l’occasion rêvée de valoriser son image de marque et de créer du lien pour étoffer son réseau.