Le storytelling, ou l’art de raconter une histoire, est particulièrement pertinent dans le cadre d’une stratégie de personal branding.

Raconter son histoire, c’est humaniser un discours commercial et insister sur le caractère unique de son profil. Les interlocuteurs se projettent avec plus facilité et se laissent plus volontiers séduire.

 

Appliquer le storytelling à son image de marque personnelle

Les discours commerciaux classiques ne sont pas adaptés au personal branding. Ce dernier s’attachant autant à l’aspect humain qu’à l’aspect marketing, il est indispensable d’opter pour un discours orienté et 100% personnalisé.

En racontant votre histoire, votre parcours, vos anecdotes, vos déceptions et vos projets fous, vous humanisez vos propos et interpellez tout de suite l’humain qui se cache derrière votre public cible. 

De plus, le storytelling est un excellent outil pour attirer l’attention et surtout la maintenir. En racontant votre histoire et en vous confiant, votre discours commercial prend un nouveau sens et marque les esprits.

 

A chaque histoire son angle

Les discours de personal branding n’ont pas de réelle vocation autobiographique. Raconter son histoire ne suffit bien sûr pas à convertir des interlocuteurs en clients ou collaborateurs, aussi unique soit-elle.

Il faut commencer par trouver le bon contexte, celui susceptible d’attirer l’attention d’une cible précise, et adapter son histoire en fonction.

Le « je vais vous raconter mon histoire » ne fonctionne que si l’histoire en question est déjà inédite en soi. Si ce n’est pas le cas, il faut l’intégrer à un angle inédit.