Directeur, chef d’entreprise, PDG, CEO… Les dirigeants sont surtout désignés par leur statut. Il n’est pas rare que cela déshumanise la fonction et dépersonnalise l’ensemble de l’entreprise.

Le personal branding est là pour affirmer le profil du dirigeant et pour rendre l’ensemble de la structure plus accessible et reconnaissable.

 

Le personal branding pour humaniser une entreprise

Dans le monde du travail, la tendance du décloisonnement des statuts s’installe de plus en plus. On veut voir le chef d’entreprise comme un être humain au profil et à la personnalité bien définis et non comme un symbole d’autorité déshumanisé et inaccessible.

Les dirigeants qui font parler leur marque et leur équipe via une stratégie de personal branding donnent une vision nouvelle de leur entreprise, plus ouverte, plus humaine et donc plus séduisante.   

Dans ce cas de figure, le discours de marque personnelle du dirigeant doit savamment jongler entre une approche commerciale et une approche humaine.

 

Un moyen de se distinguer de la concurrence

Quand on est un éditeur de logiciels parmi des milliers, difficile de faire la différence et de trouver des arguments inédits. Le personal branding appliqué à un dirigeant permet d’associer l’entreprise à un nom et à une personnalité propre. 

Impossible de trouver le même dirigeant, le même parcours et les mêmes atouts chez le concurrent d’en face ! 

Le personal branding permet ici de se démarquer et de donner plus de visibilité à son entreprise dans un monde du travail où les arguments commerciaux ne suffisent plus à convaincre.